[Articles] Interventions de travailleuses et travailleurs sociaux médiateurs dans le champ familial. Pour quelles tensions et opportunités ?

Appréhendée selon une approche métier, la médiation se distingue du travail social par son indépendance institutionnelle ; mais si elle est considérée comme une attitude de tout·e intervenant·e social·e, elle prend sens dans toute pratique des métiers du social. Dans notre étude, nous avons choisi d’interviewer des professionnel·le·s qui endossaient cette «double casquette» exerçant dans le champ particulier de la famille afin d’interroger les frontières professionnelles entre médiation et travail social. Nous avons mis en exergue comment les professionnel·le·s passent d’un cadre de référence à l’autre lors de situations en médiation perçues comme bloquées. Ce passage nous a permis de discuter de la pertinence de la distinction de ces deux professions dans le domaine familial.

– – –

Apprehended according to a professional approach, mediation differs from social work in its institutional independence; but if it is considered as an attitude of any social worker, it makes sense in any practice of the social professions. In our study, we chose to interview professionals who wore this “double hat” in the particular field of the family in order to question professional boundaries between mediation and social work. We highlighted how professionals move from one frame of reference to the other when mediation situations are perceived as blocked. This passage allowed us to discuss the relevance of the distinction between these two professions in the family field.

Author(s): Karine Darbellay

For Full-Text PDF Click Here

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *